le 21 février, 2017

Passez à l’action / Presse / Communiqués de presse / La consulation de l’ACIA sur la Pomme OGM est une farce

La consulation de l’ACIA sur la Pomme OGM est une farce

Le 9 juillet 2012Ottawa – Hier, le département américain de l’Agriculture a déposé plus de 160 pages de données se rapportant à la demande d’approbation d’une pomme génétiquement modifiée ne brunissant pas de la compagnie de Colombie britannique : Okanagan Specialty Fruits (1). Les citoyens américains ont maintenant 60 jours pour formuler des observations avant qu’une décision finale soit prise par les autorités.

Cette période de consultation publique aux États-Unis arrive tout juste six jours après la clôture d’une période de commentaires du public au Canada par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), concernant la même approbation. Cependant, le processus de commentaires de l’Agence canadienne d’inspection des aliments s’est elle basée uniquement sur un document succinct de deux pages, décrivant les données présentées par la société. (Les données brutes n’étant pas fournis)

« L ‘ACIA devrait être profondément embarrassé de faire perdre du temps aux Canadiens sur des données incomplètes concernant la pomme de GM », a déclaré Lucy Sharratt du Réseau Canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB) . « La période de commentaires du public de l’ACIA a toujours été une imposture parce qu’elle n’était fondée sur aucune donnée, cette farce est maintenant complètement exposée. »

Le RCAB a envoyé une lettre à l’ACIA exprimant sa frustration sur le manque de transparence et en demandant un arrêt immédiat de l’examen de la pomme de GM. (2)

L’annonce provenant des États-Unis intervient quelques jours après un sondage auprès des consommateurs commandés par la BC Fruit Grower’s Association et la Fédération des producteurs de pommes du Québec (FPPQ) qui montre que 69% des Canadiens ne veulent pas la pomme de GM. (3)

« Cette pomme de GM est un gaspillage inutile de temps du début à la fin », a déclaré Wendy Wright, de la Société de l’Okanagan Greens Society, « La seule conclusion est d’arrêter cette pomme GM tout de suite avant que nos marchés soient endommagés. »

Avant d’arriver à une décision finale sur cette pomme GM le gouvernement américain va également préparer un document d’évaluation environnementale ouvert aux commentaires du public. Des évaluations semblables concernant d’autres cultures GM ont déjà été contestées devant les tribunaux américains pour leur insuffisante. Aucune date pour une décision au Canada n’est connue.

Pour plus d’informations: Lucy Sharratt, coordonnatrice, du Réseau Canadien d’action sur les biotechnologies (RCAB), 613 241 2267 ext. 25; Wendy Wright, de Okanagan Greens Society, (cellulaire) 250 469 1881.

NOTES: (1) Les données publiées sur la pomme de GE par le gouvernement des États-Unis peuvent être vus à http://www.aphis.usda.gov/brs/aphisdocs/10_16101p.pdf
(2) Cette lettre de RCAB à l ‘ACIA peuvent être consultés à http://www.cban.ca/content/view/full/1302
(3) Un sondage Léger Marketing de la Fédération des producteurs de pommes du Québec (FPPQ) et de la BC Fruit Grower’s Association du 3 Juillet 2012. Le sondage est disponible à l’adresse à http://www.lapommeduquebec.ca/doc/documentation/Rapport%20Pomme%20Arctic%20-%20Juillet%202012.pdf

Get your free CBAN E-News. Sign up now.