le 21 février, 2017

Passez à l’action / Presse / Communiqués de presse / RCAB et Vigilance OGM dénoncent l'acceptation de la pomme OGM par le Canada malgré le refus des producteurs et des consommateurs.

RCAB et Vigilance OGM dénoncent l'acceptation de la pomme OGM par le Canada malgré le refus des producteurs et des consommateurs.

Le 23 mars 2015 (Montréal) Le réseau canadien d'action contre les biotechnologies (RCAB) et Vigilance OGM dénoncent l'acceptation par le gouvernement fédéral de la première pomme génétiquement modifiée (GM).

«Notre gouvernement n'écoute pas sa population » a dit Lucy Sharatt du RCAB. «Les producteurs ont demandé au gouvernement de ne pas approuver cette pomme GM et des sondages démontrent que la majorité des Canadiens et Canadiennes n'en veulent pas dans leur épicerie. »

Cette pomme est génétiquement modifiée afin de ne pas brunir une fois coupée. Si cela arrive sur le marché, ce sera seulement le deuxième fruit GM dans le monde, après la papaye en provenance d’Hawaii, et le premier à être cultivé au Canada.

«En l'absence d'étiquetage obligatoire des organismes génétiquement modifié (OGM), il n'y aura aucune obligation d'informer les consommateurs qui pourront en manger sans le savoir. Il faut donc absolument que les grandes chaines d'épiceries comme Metro, Loblaw et Sobeys-IGA prennent position pour protéger leurs consommateurs en déclarant qu'il ne vendront pas cette pomme GM » annonce Thibault Rehn, coordinateur de Vigilance OGM.

En 2012, un sondage commandé par la Fédération des producteurs de pommes du Québec (FPPQ), en partenariat avec la BC Fruit Growers’ Association montrait que 69 % des Canadiens ne souhaitaient pas l'acceptation de cette pomme [1].

«Les producteurs ont raison de craindre que cette acceptation aie des effets négatifs sur le marché et change d'une façon irrémédiable la perception des consommateurs sur ce fruit actuellement ''santé''» déclare Thibault Rehn.

Même si la compagnie annonce que les pommes GM fraiches vont être identifiées sous le logo ''Arctic'', il ne sera pas indiqué ‘’génétiquement modifiée’’. Il est difficile de croire que les jus, les pommes déjà tranchées ou autre produits issus de la pomme GM seront identifiés sans obligation légale.

Pour rappel, les États-Unis ont eu aussi accepté la commercialisation de la pomme GM le mois dernier.

-30-

Pour plus d’informations:

Thibault Rehn, Vigilance OGM, 514 582 1674;

Lucy Sharratt, RCAB, 613 809 1103 (en anglais)

[1] http://fppq.ca/actualites/promotion-5/

Le RCAB est une coalition regroupant 17 organismes tels que Vigilance OGM, qui font du travail de recherche, de suivi et de sensibilisation sur des questions liées au génie génétique en matière d’alimentation et d’agriculture. Il englobe des associations d’agriculteurs, des organisations pour la justice sociale et l’environnement, ainsi que des coalitions régionales de groupements de la base. Le RCAB est un projet de Tides Canada Initiatives. (www.rcab.ca)

Vigilance OGM, membre du RCAB, est un organisme à but non lucratif formé de groupes et d’individus provenant de divers horizons : paysans, environnementalistes, consommateurs, citoyens, tous préoccupés de ce que l’on met quotidiennement dans notre assiette et de l’impact des modes de production sur la santé humaine et environnementale. (www.vigilanceogm.org)

Get your free CBAN E-News. Sign up now.