le 31 mai, 2016

Passez à l’action / Enquête OGM / Sondage des consommateurs 2015

Sondage des consommateurs 2015

Un sondage mené par Ipsos en août 2015 à la demande du RCAB montre qu’en très grande majorité, les Canadiens sont sensibilisés et se sentent préoccupés sur le sujet des aliments OGM :

  • 71% des Canadiens se disent au courant des OGM en alimentation.
  • 88% des Canadiens souhaitent l’étiquetage obligatoire des OGM.
  • Six Canadiens sur dix (59%) s’opposent aux modifications génétiques des cultures et des animaux pour la production alimentation et un tiers (34 %) disent soutenir cette technologie.
  • 48% soutiennent une interdiction totale des OGM dans l’alimentation.

Parmi les Canadiens qui souhaitent l’étiquetage obligatoire des OGM :

  • 87% veulent juste savoir ce qu’ils mangent,
  • 55% sont inquiets pour des questions de sécurité,
  • 47% sont inquiets à propos de la transparence du processus de régulation gouvernemental,
  • 46% sont inquiets à propos du contrôle corporatif,
  • 46% pensent que les OGM ne sont pas naturels,
  • 45% ont des préoccupations d’ordre environnementales,
  • 30% ont des préoccupations d’ordre éthique,
  • 58% sont inquiets qu’il n’y ait pas eu assez d’études d’impacts à long terme sur les impacts des OGM sur la santé et l’environnement.

Six Canadiens sur dix (57%) ont confiance au système de sécurité et de régulation sur les OGM alimentaires.

Sur le saumon d’atlantique génétiquement modifié, presque la moitié (45%) des Canadiens disent qu’ils n’en mangeront définitivement pas et 11% disent qu’ils le feront - 32 % disent peut être et 12 % disent ne pas savoir ou n’ont pas d’opinion.

Les Canadiens sont également plus susceptibles de dire qu’ils ne mangeront pas la pomme de non- brunissement génétiquement modifié qui a été approuvé par Santé Canada, mais pas encore sur les tablettes des supermarchés. Quatre Canadiens sur dix (38 %) disent qu'ils vont définitivement ne pas en manger, contre deux Canadiens sur dix (20 % ) qui disent qu'ils le feraient. Trois Canadiens sur dix sont partagés (33 %) et un sur dix (9 % ) disent ne pas savoir ou n’ont pas d’opinion.

Get your free CBAN E-News. Sign up now.