Share this:

Le saumon OGM

Statut actuel du saumon OGM

Le saumon génétiquement modifié (GM) est vendu seulement au Canada, mais le sera bientôt aux É.-U.

En avril 2019, la ministre de l’Environnement et du Changement climatique au Canada a approuvé la production du tout premier saumon génétiquement modifié à l’installation terrestre de Rollo Bay à l’Île-du-Prince-Édouard. La production se déplace dans deux nouvelles installations : l’une au Canada (à Rollo Bay) et l’autre aux É.-U. (dans l’Indiana). Jusqu’ici, le saumon GM était produit au Panama.

Le saumon OGM

Le saumon de l’Atlantique est génétiquement modifié pour grossir plus vite grâce à une hormone de croissance de saumon Chinook et à du matériel génétique de la loquette d’Amérique. L’entreprise affirme qu’il peut grossir presque trois fois plus vite que le saumon de pisciculture non GM – il atteint sa taille commerciale en presque 18 mois plutôt que trois ans.

Le saumon GM a été mis au point par l’entreprise AquaBounty, à partir d’une recherche brevetée par deux professeurs d’universités canadiennes. Il se vend sous la marque AquAdvantage.

AquaBounty a commencé à produire ses premiers lots de saumon GM à sa nouvelle installation de l’Île-du-Prince-Édouard et en Indiana, aux É.-U. en prévision des ventes de 2020. Jusqu’ici, la production se faisait au Panama. L’approbation accordée au Canada et aux É.-U. stipule qu’il peut être produit seulement dans des sites spécifiques, sur la terre ferme. Au Canada, AquaBounty est la seule autorisée à produire le saumon GM, et uniquement à son installation de Rollo Bay à l’Î.-P.-É.

Toutes les grandes chaînes d’alimentation du Canada (Costco, Farm Boy, Federated Co-operatives Ltd, Loblaw, Métro, Overwaitea Food Groups, Sobeys et Walmart) ont déclaré qu’elles ne vendent pas de saumon GM à leur comptoir de poisson et qu’elles ne prévoient pas le faire. Certains restaurants, dont de grandes chaînes de sushi au Québec, ont déclaré qu’ils aussi n’en vendront pas.

Mise à jour

12 septembre 2019 – Communiqué de presse: Des groupes environnementaux demandent le boycottage des œufs de saumon d’AquaBounty, producteur du saumon OGM. Des groupes environnementaux canadiens et américains demandent à l’industrie de l’aquaculture et des fruits de mer de boycotter les œufs de saumon atlantique d’AquaBounty afin d’éliminer tout risque de mélange accidentel avec les œufs de saumon atlantique génétiquement modifié produits dans la même installation à l’Île-du-Prince-Édouard (Î-P-É).

le 2 avril 2019 – Communiqué de presse: Le Canada approuve la production massive du saumon génétiquement modifié

Risques environnementaux

Si le saumon GM – ou ses œufs – s’échappe des fermes piscicoles, il peut mettre en danger des populations de saumon sauvage déjà menacées. La recherche démontre que le saumon GM peut faire concurrence au saumon sauvage pour s’alimenter (Devlin et autres) ou se reproduire avec d’autres espèces, notamment la truite brune (Oke et autres, 2013). Une évaluation des risques réalisée en 2013 par Pêches et Océans Canada (MPO) conclut que l’évasion éventuelle du saumon GM comporte un danger élevé pour les populations de saumon sauvage de l’Atlantique.

Comme le poisson peut s’échapper des fermes piscicoles en mer, AquaBounty est autorisée à produire son saumon GM seulement sur la terre ferme. Même si le confinement sur terre comporte aussi des risques, Pêches et Océans Canada a évalué les risques d’évasion des installations d’AquaBounty comme faibles à modérés en 2013. En cas d’évasion, l’entreprise affirme en outre que la quasi-totalité des saumons GM, soit 98,5 % ou plus, sera constituée de femelles stériles (par triploïdie induite).

Selon l’évaluation des risques réalisée par le MPO en 2019, AquaBounty propose toutefois de produire et vendre maintenant des œufs de saumon non GM et GM à son usine de l’Î.-P-.É. Le MPO a formulé plusieurs recommandations sur les pratiques de production et d’expédition en vue de prévenir le mélange accidentel d’œufs GM et non GM, sans toutefois imposer d’exigences.

AquaBounty déclare que le saumon GM est « le saumon le plus durable au monde » car il est produit sur la terre ferme, ce qui élimine plusieurs impacts écologiques négatifs de la pisciculture, et est plus près des marchés urbains afin de réduire son empreinte carbone. L’entreprise déclare qu’il faut 25 % moins d’aliments pour produire le saumon GM à croissance rapide, ce qui réduit la quantité de poisson sauvage requis pour le nourrir.

  • L’analyse de risque de Pêches et Océans reconnaît que le saumon GM pourrait représenter un risque pour le saumon sauvage, mais met l’emphase sur l’utilisation de mesures de confinement pour atteindre ses conclusions.
  • Si des poissons GM fertiles réussissaient à s’échapper, ceci pourrait représenter un risque important pour l’environnement. En effet, le saumon GM pourrait être en mesure de survivre et de se reproduire dans la nature. Le saumon GM serait aussi capable de se reproduire avec la truite brune (Oke et al., 2013).
  • Si un poisson GM venait à s’échapper dans la nature, les impacts, incluant le croisement avec le saumon sauvage, pourraient être irréversibles. Les impacts environnementaux du poisson GM seront connus seulement si une telle situation se produit.
  • Des populations de saumon atlantique partout dans le monde, incluant au Canada, sont en voie de disparition.
  • Tout risque d’un échappement d’un poisson GM dans la nature est inacceptable, surout si l’on considère que leur potentiel de devenir une espèce envahissante n’a pas été convenablement évalué et que l’avenir du saumon atlantique est déjà menacé.

AquaBounty / Intrexon

AquaBounty est maintenant une filiale en propriété majoritaire d’Intrexon, une société de biotechnologie des É.-U. qui détient aussi l’Okanagan Specialty Fruits, l’entreprise ayant mis au point la pomme sans brunissement, ainsi qu’Oxitec, qui travaille à la création de moustiques GM.

Le gouvernement du Canada a versé plus de 8 millions $ en prêts et en subventions pour soutenir le développement du saumon GM. Ainsi, en 2009, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique a donné 2,87 millions $ à AquaBounty en échange de redevances de 10 % sur la vente de produits. Sans préciser lesquels, AquaBounty assure qu’il ne s’agit pas de saumon GM. Le gouvernement de l’Î-.P-.É. a aussi accordé des prêts et des subventions à l’entreprise, dont une subvention récente de 2,7 millions $ pour la construction d’une usine de poisson GM.

Plus d’information

Le 19 mai 2016, Santé Canada acceptait le saumon de l’Atlantique GM pour la consommation humaine, le premier animal GM accepté pour la consommation humaine au Canada et dans le monde. Avec cette décision, le Canada devient le second pays à accepter un animal GM destiné à la consommation humaine après les États-Unis, le 19 novembre 2015. Cependant, en janvier 2016 la Food and Drug Administration (FDA) a émise une interdiction d’importation de ce saumon GM jusqu’à ce que des normes d’étiquetage soient mises en place.

Le 19 novembre 2015, les États-Unis ont approuvé ce saumon GM pour consommation humaine. Communiqué de presse: Le premier animal OGM au monde accepté pour la consommation humaine.

Communiqué de presse – le 17 novembre 2015: Des groupes environnementaux devant les tribunaux pour bloquer la production de saumons génétiquement modifiés au Canada – Ne pas avoir avisé le public durant l’examen de la demande pour produire des œufs de saumon génétiquement modifiés viole la Loi canadienne sur la protection de l’environnement, affirment ces groupes

Communiqué de presse, 20 janvier 2014 : Des groupes environnementaux poursuivent le gouvernement fédéral devant les tribunaux suite à sa décision de permettre la production de saumon génétiquement modifié au Canada: L’approbation ne tient pas compte du potentiel de l’espèce de devenir envahissante, mettant en danger les espèces de saumon sauvage et l’environnement

Le 25 novembre 2013: Le gouvernement fédéral a approuvé la production commerciale d’oeufs de saumon génétiquement modifié. Communiqué de presse – Le 25 novembre 2013 L’approbation des œufs de poissons GM au Canada menace l’environnement

Les ministres fédéraux de l’Environnement et de la Santé ont approuvé la production commerciale d’une variété de saumon atlantique génétiquement modifié (GM), commercialisé sous la marque de commerce “AquAdvantage”. La décision a été rendue publique dans un avis publié dans la Gazette du Canada le 23 novembre 2013. La décision permet à la compagnie de biotechnologie AquaBounty de produire des œufs de saumon GM à Î.-P.-É., Canada, pour ensuite les exporter vers le Panama pour le grossissement et la transformation.

Article: Les compagnies biotechnologiques s’apprêtent à commercialiser le saumon OGM : il y a anguille sous roche (Une version abrégée de cet article a été publiée dans le magazine Common Ground, en octobre 2010. – par Lucy Sharratt, la coordonnatrice du Réseau canadien d’action sur les biotechnologies.)

Risques pour la santé humaine

Les critiques préviennent depuis longtemps que de par leur nature même, les manipulations génétiques risquent d’accroître le potentiel d’allergénicité des aliments, et les données d’AquaBounty portant sur leur saumon semblent pointer dans ce sens.

Selon l’expert Michael Hansen, scientifique en chef à l’Union des consommateurs américains «La FDA s’appuie sur des données carrément inadéquates. Les chercheurs ont manqué de rigueur, ils se sont fiés à des échantillons trop petits et ils ont suivi des procédures discutables.» La compagnie a par exemple tenté de mesurer les concentrations en hormone de croissance IGF-1 dans ses saumons génétiquement modifiés en utilisant des essais insuffisamment sensibles; or on sait que cette hormone a été reliée à plusieurs cas de cancer.

Opposition du public au Canada

Soixante-quinze organismes au Canada se disent opposés au poisson GM, incluant la Fondation David Suzuki, Wild Salmon First, la Fundy Baykeeper, et L’Église unie du Canada. Pour une liste complète de ces organismes.

Cliquez ici pour signer la déclaration: Non à la recherche, non à la production, à l’exportation et à la consommation de poisson OGM au Canada.